Beau jour de tempête

Ci-dessus : Totem Poles Canadian National Exhibition (Toronto, Ont.) – Sans date
Bibliothèque et Archives Canada PA-045151

En étant un vidéaste amateur, il n’y a rien de prévu au moment de tourner un nouveau sujet. C’est ce que qui est agréable : une aventure unique non seulement au tournage, mais au montage également. Le plaisir, c’est de rapiécer le mieux possible les plans avec lesquels on revient dans son sac à dos.

Vidéo publiée sur Youtube

Notes de tournage

Une nouvelle caméra, conçue pour affronter les intempéries, doit être mise à l’épreuve. Mais ce n’est pas l’appareil qui est mis à l’épreuve, mais plutôt celui qui le tient entre les mains. Le vent tourbillonnant dans le micro, les flocons de neige atterrissant sur l’objectif, les petits boutons devant être manipulés mains nues, voilà en somme le défi principal. Ce n’est pas la caméra qui s’use, mais le vidéaste.

Il n’y a pas de mauvaise température
Il n’y a que de mauvais vêtements

Grand-mère Éva

On peut regarder la tempête en direct à la télévision. On peut s’habiller chaudement et décider d’aller s’y plonger, pour partager l’ambiance de la ville, à ce moment. Cela ne demande pas du courage;  juste un peu de patience.  Et surtout de demeurer aux aguets pour tout ce qui bouge alors que les rues sont paralysées, que les piétons sont rares. Mais la machinerie lourde est omniprésente. Elle devient la ponctuation sonore pour les plans conservés. Et si c’était à refaire, ce serait un sujet très intéressant : une symphonie de déneigeuses.

Au dernier moment, en visionnant la neuvième version de ce montage, j’ai décidé d’enregistrer un bref commentaire, ce que je n’avais jamais fait auparavant. Sans m’en rendre compte, à la deuxième prise, j’ai trouvé le ton, celui d’un habitant de la ville qui racontait sa journée de tempête. Je ne sais pas pourquoi je me suis mis à imaginer que ma grand-mère me disait des choses sur la température, mais enfin, une fois sortie de mon imagination, semble-t-il que cela faisait sens.

2 réflexions sur “Beau jour de tempête

  1. Bonne année Claude ! J’aime bien tes vidéos, la douceur du temps qui chante semble en être le sujet. Charmante cette croisière dans les «îles» de Toronto, avec la trame canine ! Et la tempête à Québec…moi je l’ai vécue à Mont Saint-Hilaire, dans son pic.je l’ai vécue à Mont Saint-Hilaire, dans son pic.

    J'aime

    1. Gros mercis, encore une fois… Je tente d’utiliser mes jousts électroniques pour divertir mes lecteurs et lectrices. Les commentaires tels que ceux-ci m’encouragent!

      J'aime

Votre opinion est appréciée...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s