Ce que le jour doit à la nuit

Cuisiner un bon ami?

Voici cette note d’un ami, qu’il a tapé lui-même sur le iPad:

« Je te recommande le livre de Jasmina Khadra : « Ce que le jour doit à la nuit ». Le romancier nous porte dans les tumultes de la révolution Algérienne – de 1936 à 1963 – raconte son enfance tragique, la désillusion d’un père attaché à des valeurs liées à ses terres… Désillusion, rage, courage, rechute et déperdition… Jonas vit ces principes statiques dans une société en mouvance, s’américanisant, défiant la colonisation : naissance crashée… Jonas traverse la vie laissant ruines autour – déchiré, mutilé, isolé…»

Samedi matin

Ce matin s’achève, et il y a ce bonheur de pouvoir prendre place dans le salon, à la petite table console, pour pratiquer l’écriture sur le iPad et relire cette note d’un ami érudit, même si le propos est teinté d’un côté tragique de l’existence.

Apple et vos biorythmes…

Malgré ces drames existentiels dont sont jalonnée l’Histoire, ou encore nos vies personnelles, l’entrée des produits Apple dans mon quotidien, il y a quelques mois, a provoqué des changements qui me rendent la vie bien plus agréable.

Ni par égoïsme, ni par une éloge des produits de consommation, mais plutôt par un besoin d’élargissement des horizons culturels, la technologie permet un meilleur accès amélioré à la culture, dont l’information et la musique surtout, en pouvant me balader avec mes mélodies préférées alors que je déambule dans les rues de Montréal.

L’écoute de la musique est une expérience tout à fait extraordinaire lorsqu’on n’est plus tributaire d’un lecteur de disques et qu’on est en mesure de moduler son expérience d’écoute en créant des listes de lecture adaptées à ses besoins. Juxtaposer différents genres musicaux en misant sur deux DJ mondialement réputés offre de nouvelles sensations qui ne sont pet-être pas accessibles autrement.

Le premier, DJ Ravin, s’est taillé une réputation enviable en meublant les chics bars «lounge» de l’Hôtel Georges V à Paris de savants mélanges de musique se situant du down-tempo aux mixages sophistiqués de musique ethnique avec des rythmes électroniques.

Quant au second, DJ Tiesto, il a su animer des soirées Rave telles qu’au Gelredome Arnhem ou dans d’autres grands stades européens qui durent souvent toute une nuit; on comprendra facilement pourquoi il a mis en marché une série d’albums qu’il est indispensable d’avoir dans sa médiathèque: «In Search of Sunrise», une heptade de mixes savant où les sonorités transparentes des synthétiseurs s’allient savamment avec des rythmes dont les basses ont définitivement un effet organique, en communiquant subtilement au cortex des séquences sonores qui dictent aux tissus musculaires un frémissement qu’il est difficile de résorber.

Que ce soit pour «Buddha Bar» ou «In Search of Sunrise», il est quasiment impossible de conserver une attitude statique alors que ces mélopées cadencées et biorythmiques se disséminent dans le cortex de l’auditeur.

Même à un âge avancé ou respectable, il est difficile de s’en abstraire, je me pose des questions probablement banales, mais comme en témoigne une ami, alors qu’il explore un IPad, on peut toujours se ramener aux constats des génies de la littérature.

Référence Wikipédia

Article Radio-Canada

Votre opinion est appréciée...

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s