Un « Totem Pole » pour le 1er Juillet 1933

Une seconde saison réussie

Stationnement le long du mur – R. Brassard circa 1932
SZQ 298 à retracer (Cayouette 1987:62)

Comme on l’a vu, l’année 1933 a été marquée par l’arrivée du Nid de l’Aigle, soulignée par quelques articles illustrés. À ses débuts, le jardin étant un chantier, on avait simplement invité les gens à le visiter sans déclarer d’ouverture officielle comme on peut le voir dans L’Action catholique du 5 mai. À l’automne, dans Le Soleil du 6 novembre, en annonçant qu’il fermera la semaine suivante, on se félicite d’avoir atteint cet objectif de 100 000 visites de l’été qu’on s’était fixé le 31 août. « Le Jardin créé pour répondre à un besoin éducationnel a rempli sa mission. Les jeunes naturalistes par groupes ou isolément s’y sont rendus souvent et y ont sans doute acquis des connaissances considérables. »

BAnQ
Patrimoine québécois / Revues et journaux
Le Canada Français Décembre 1933

En décembre finalement, L.-A. Richard clôt l’année en publiant l’article « Le Jardin Zoologique de Québec » dans la revue Le Canada Français de décembre. Dans ce bilan des deux dernières saisons (1932 et 1933), il souligne quelques faits importants sur l’utilité du jardin zoologique, sur son lien avec le projet de la ferme expérimentale et sur sa contribution à l’activité touristique.

Plutôt que de faire exécuter des travaux d’une nature plus ou moins utile dans la banlieue de Québec pour venir en aide aux chômeurs, ils se sont entendus pour doter la ville et la province de Québec d’un jardin zoologique greffé sur la ferme expérimentale des animaux à fourrure dont le gouvernement Taschereau venait d’entreprendre l’organisation. Non seulement les chômeurs y ont trouvé leur compte, mais encore notre ville en a retiré des avantages considérables au point de vue éducationnel de même qu’au point de vue touristique.

Il conclut enfin que le jardin est un grand succès. « Il est certain qu’au point de vue touristique, le Jardin est déjà un très grand succès, et rien ne le prouve avec plus d’éloquence que l’affluence des visiteurs au cours de l’été et de l’automne ».

Votre opinion est appréciée...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s